Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 19:42
Si l'attribution du titre de meilleur ami de l'homme au chien peut faire l'objet de longues et inutiles controverses, tous s'accordent pour dire que le conifère est notre dernier ami. Pourtant dans cette famille amie qui compte entre autres illustres membres le sapin de Noel et le sapin Président, parlons un peu d'un ennemi fourbe et cruel : le tuya.

Le coeur sec, empoisonnant sans vergogne son entourage, le tuya porte une chevelure fournie de couleur discutable au dessus de cuisses grêles et maigres qui ne se touchent plus. La conclusion s'impose : le tuya, c'est tatie Danielle.

Pour le tailler, deux solutions  : la cisaille traditionnelle, article préféré des hopitaux spécialistes du doigt et de la main, ou le taille-haies électrique de marque vaguement allemande, fourni avec quelques centimètres seulement de fil électrique, et qui connecté à une rallonge grand modèle, vous donnera l'impression de faire sauter à la corde votre haie.

Dans les deux cas cependant, ne comptez pas sur une coopération franche du tuya : pour une haie de trois mètres de longueur sur 1 m 50 de hauteur, comptez trois passes minimum et environ 2 kilomètres de parcours de part et d'autre de la haie, puis à peine moins d'une heure de ramassage de rameaux fourbement camouflés et aggrippés dans l'herbe rase, suivies d'un camionnage de sacs de déchets verts.

Mais quelle récompense : une vue dégagée sur le jardin de la résidence, et deux semaines d'odeur gratuite et persistante de sapin dans le jardin et la maison.

ne pas la tailler
ne pas la laisser pousser
la haie de tuyas

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans agora
commenter cet article

commentaires