Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:18
Ce soir, pendant quelques minutes, attendant mon amour, assis sur un banc, j'écoute la ville me parler avec ses bruits. Ciel pommelé d'été, le murmure de la brise du soir, un poste de radio par une fenêtre restée ouverte se fait entendre, les voix des passants parlant à leur téléphone portable amènent la mélodie.

assis sur un banc
de vent, seulement un souffle
poussant les mégots

Ah quelle chaleur
les oiseaux dans le ciel -
avions en papier

Les petits papiers
le vent les déplace presque
sans me toucher -

un soir frais d'été
ce qu'il y a sous leurs robes
je n'ose y penser

un souffle de vent
le bruit des voitures qui
au loin lui répond

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans architectes
commenter cet article

commentaires

Renard 03/07/2009 14:07

C'est vrai...
J'ai trouvé ton blog sur "les architectes d'intercoeurs", et après avoir lu les mots de Marc à ton sujet, je ne pouvais que cliquer sur le lien...
C'est vrai, tes mots sont une musique du quotidien, mais cette musique est (apparemment) sereine.
J'aime, je reviendrai explorer ce blog.
Amicalement.

Moog 04/07/2009 08:09


Merci Renard.

La sérénité est un chemin, pas encore pour moi un lieu de résidence, mais les haikus et l'interaction avec les autres m'aident à avancer par sauts de puce.

Amicalement