Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 19:01
Ce matin, en fermant la porte d'entrée de mon appartement, deux accords de guitare fugitivement résonnent dans le hall vide de l'immeuble. Est-ce un joueur matinal ou le son d'un réveil? Je franchis la porte du bâtiment les oreilles aux aguets sans détecter de suite.

Dehors, la pelouse de la résidence est vide d'oiseaux et de sons. Marchant vers la gare sous une chaleur qu'on devine déjà présente, les premiers signes d'activité apparaissent : premières voitures, dans l'avenue un maître et son chien, au coin de la rue un voisin derrière son rideau métallique relevé, est-ce le début de la pièce ou tout simplement l'heure habituelle de début des activités dans ma banlieue paisible?

la fenêtre ouverte
au réveil l'homme se gratte
la rue en été

Arrivé à la gare, je rate mon train de quelques secondes et débouche sans hâte sur un quai vide. Pour une fois, je peux choisir mon siège baquet, et ma teinte de vert moucheté de traces du bleu précédent. Depuis cette rangée de sièges, la perspective ne varie pas. De gauche à droite, un immeuble, un arbre, et un grand pan de ciel où passent hirondelles et martinets. Les nuages, éclairés de l'intérieur, y prennent une teinte blanche translucide par endroits, comme un névé au soleil.

les martinets
sur les nuages blancs semblent
glisser...

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans architectes
commenter cet article

commentaires