Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 19:55
Environné par la nuit que n'épuisent pas les lampadaires, à grands pas vers la gare dans le silence du petit matin je me dirige, posant mes pieds sur les feuilles imprégnées d'eau et collées au trottoir, sans bruit.

Il m'est plus difficile de laisser flotter mes pensées dans la nuit, la vie est comme suspendue et, hors les zones franches où la lumière jaillit, en une source jaune et débordante, autour des lampadaires, les plantes et les arbres sont masqués, comme situés en coulisse, attendant la lumière du jour qui relancera la vie.

Marchant dans la nuit
du marronnier sur le mur
l'ombre se balance

Dans la nuit une ombre
prisonnière du mur d'ambre
le vieux marronnier

Arrivé dans la gare, le calme de la nuit ; les agents du guichet chuchotent entre elles, les voyageurs le long des murs attendent, dans le silence.

la gare endormie
le son du valideur troue
vingt paires d'oreilles

Mais heureusement, une fois dehors, dans le froid piquant de ce petit matin d'automne, par un compromis tacite et silencieux nous attendons tous sans piper mot, debout ou assis, obstacles inertes contournés par le vent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans architectes
commenter cet article

commentaires

marlou 05/09/2009 11:51

J'aime cette nuit pleine d'ombres...

Moog 05/09/2009 11:56


Merci marlou. Bisous