Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 21:26
J'aime mon trajet du matin dans la ville encore déserte, à cette heure où les rares passants comme moi se font discrets, pour ne pas réveiller les enfants qui dorment encore à poings fermés, et dormiront jusqu'à la dernière minute la dernière seconde et l'entrée de leur mère ou de leur père dans la chambre.

J'aime mon trajet du matin dans la quasi nuit qui étouffe tous les bruits et donne, par le biais des lampadaires, des reflets orangés et tendres même au simple trottoir, que le jour rhabille de poussière et de traces, et refait paraître sale, une peau de pachyderme crevassée, la peau du rhinocéros des histoires comme ça.

J'aime cette lumière qui jaillit à seaux sous un lampadaire mais peine à franchir le feuillage pourtant ténu et rabougri des marronniers de septembre.

J'aime aussi, quand je traverse une rue, voir apparaître un, puis deux, puis trois lampadaires en enfilade, comme une constellation réservée aux matinaux, un signe zodiacal amical et humain.

J'aime enfin, en cette saison de chute des feuilles, les voir presque toutes rangées dans le caniveau, peaux de lézards imbriquées jusqu'à presque donner l'impression d'un lisse tapis de liège, et le pied de nez du vent qui en fait tomber quelques-unes en plein milieu du trottoir.

J'attends la nuit magique où ces feuilles s'animeront en cercles dans la rue, voletant, tourbillons éphémères, de trottoir en pavé, de pas de porte en bouche d'égoût, ressorts esquissés, ballerines invisibles.

la rue au matin
le carrefour éclairé
comme en feu


Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans architectes
commenter cet article

commentaires

marlou 01/10/2009 14:51


Tu aimes le petit matin, c'est évident et contagieux...


Moog 01/10/2009 23:41


c'est un moment de la journée qui est encore plein de promesses et de menaces aussi. Tous les jours en partant je regarde le ciel et je tends l'oreille et j'essaie de voir de quoi ma journée sera
faite...et puis la ville quand elle est déserte est capable d'une telle beauté...

toi aussi tu es du matin alors? raconte !


marlou 01/10/2009 14:50


Tu aimes le petit matin, c'est évident...et contagieux !


Moog 01/10/2009 23:40


j'espère !