Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 22:42
Ce matin, sortie dans une nuit placée sous le signe de Saturne, une nuit qui étouffe ses enfants, une absence totale de bruits. Même le merle posé sur le bord de la piste cyclable, à peine une ombre dans l'obscurité que ne trouent pas les lampadaires blancs de la résidence, s'envole sans bruit.

Une nuit si calme, la silhouette d'un cheval en creux dans une mer de nuages...est-ce le calme avant la tempête?

Arrivé en gare, sur la surface polie de la ligne de contact les reflets des néons du quai d'en face. Le journal de ma voisine, plié et déplié au rythme de sa lecture, le raclement de pas d'un passant, la musique sourdant atténuée et pourtant si violente du baladeur de mon voisin, quelques mots qu'apporte le vent, sortis de leur contexte, le passage d'un camion sur le pont tout proche, voilà à la fois un décor et une pièce musicale.

A tous ces bruits singuliers la nuit donne à la fois un écrin de coton qui les atténue les absorbe, et un fond sonore adapté pour leur mise en valeur : le vrai, le rare silence...

un camion passe
sur le quai bruits de pas
un croassement

la gare au matin
pas de bruit bruit de pas
papier froissés

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haiku etc
commenter cet article

commentaires

marlou 02/10/2009 14:03


comme j'aime ton ressenti du silence...


Moog 02/10/2009 20:41


Merci marlou une nouvelle fois. C'est vraiment très chouette d'avoir quelqu'un qui régulièrement m'envoie des encouragements...


marlou 02/10/2009 14:02


Comme j'aime ton ressenti du silence...


Moog 02/10/2009 20:41


merci marlou

ce n'était pas gagné d'avance, à l'origine j'étais plutôt bavard, mais sortir dans la nuit si calme, c'est une véritable bénédiction.