Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:22
Ce matin, au bout de la rue, une bande rose, d'un vieux rose presque veiné de gris, une teinte d'hortensia, avec comme cadre l'horizon et la trace argentée d'un avion matinal.

dans le jardin
seuls restent les oiseaux
de l'hiver

Dans le ciel, volant lentement, presque nonchalamment, une formation en Y. Ceux-là ne vont manifestement pas en afrique. Révassant, le portail métallique me ramène à la réalité, une tâche de terre ou de boue orne maintenant ma main. Mais nous sommes tous devenus hydroalcooliques maintenant.

du portail boueux
noyant le souvenir même
dans l'hydroalcool

oh l'oiseau
sur une branche vide
trilles d'automne

les trottoirs
à nouveau jonchés de feuilles
mortes

Je plains les agents du nettoyage qui doivent avoir, chaque matin, l'impression de ramasser les mêmes feuilles, pourtant la couleur de leurs sacs a changé, et la texture des feuilles aussi. Crac, crac.

a tout à l'heure
des lèvres de ma femme
le goût de framboise

Au soir, après une journée bien remplie, écrivant debout dans le train, malgré les à-coups du conducteur et le flux des passagers, des mots aux lettres fantaisistes et aux courbes immenses et élégantes. Pourrai-je me relire sans les coups de freins?

Dans le ciel nocturne, la lune encore, plus qu'à moitié présente, éclaire d'un immense halo des nuages fins et ondulés, coquillage enfoui dans le sable humide et frais juste après le reflux.

halo de la lune
la nuit d'octobre immense
carte postale

Mais il faut s'arracher à la contemplation de ces vagues portant la lune déjà ronde, même si elles annoncent la naissance d'Aphrodite, et revenir à des beautés plus terrestres.

de mon voisin
à travers le store
le plafonnier






Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haiku etc
commenter cet article

commentaires

bongo 01/11/2009 23:16


Bonsoir
je me régale à lire tous vos textes et Haiku...
je ne laisse pas de message - rarement - car ce serait toujours : joli - super - merci - j'aime - bravo...
mais le coeur y est :-)
Bon démarrage de semaine demain - et Belle inspiration


Moog 07/11/2009 00:10


Merci beaucoup pour votre si gentil commentaire. C'est toujours trés agréable d'en recevoir. J'essaie de maintenir le cap


marlou 29/10/2009 16:27


Je trouve les deux derniers parfaits...


Moog 29/10/2009 23:35


merci marlou. Je préfère le premier des deux, même si à mon avis l'image n'est pas aussi claire pour le lecteur que ce que j'en ai vu.