Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:06
Toujours pas de lumière extérieure dans le jardin de la résidence, mes journées commencent et se finissent dans la nuit noire. Ce matin, d'abord l'odeur grasse et légèrement fumée de fioul, puis des sons de chocs sourds sur la gouttière ou sur un rebord en plastique, comme une caisse claire jouée par la pluie.

Dans la grande salle d'Auber, le bruit des pas des voyageurs qui d'une ligne à l'autre, du dehors au dedans et le contraire, se croisent, et passent, accélérant et ralentissant, marchant sur l'asphalte lisse et brillante.

la gare d'Auber
de tous les pas sur le sol
le bruit de pluie

Au soir, revenant de la gare, aux marronniers de l'avenue plus une feuille il ne reste.

soir de novembre
des marronniers les cent bras
tordus et nus

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haiku etc
commenter cet article

commentaires