Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 21:59

Je découvre à peine Stockholm, l'ïle des bois, plutôt un archipel d'ïles où se perdait peut-être le bois flotté ramené des forêts tout au long des rivières. Gamla Stan, sa vieille ville, et ses monuments et immeubles que le dernier siècle semble n'avoir pas touché. Partout, parfois cachée, l'eau, sans odeur en hiver.

 

Aujourd'hui, peu d'humidité, peu de vent, et un temps clair. Nous marchons sur de la neige dure et jaunie, presque du sable qui crisse sous nos semelles. Par moments, surtout à côté de l'eau, on se croirait en bord de mer.

 

Tout près du parlement et du siège du gouvernement, le pont séparant les eaux du lac Malären, douces, de celles de la Baltique, salées. Dans la nuit, à première vue, on dirait que des nénuphars y flottent, plaques sombres glissant doucement dans l'obscurité accentuée par l'absence de lune ce soir.

 

immeubles roses

flottant entre mer et lac

morceaux de glace

 

A-t-il flotté longtemps, l'iceberg qui s'est peu à peu délité et décomposé en ces glaçons géants, qui interceptent par instants la lumière des réverbères ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans stockholm
commenter cet article

commentaires

Cécile 08/12/2010 13:04


Des nénuphars de glace, pour nous rappeler que, quoi qu'il en soit, on peut rêver ...


Moog 08/12/2010 22:58



oui, avec des côtés brillants et des cotés sombres, passant sous un pont entre deux îles illuminées



le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com 08/12/2010 11:28


Bonjour, j'aime aussi particulièrement la dernière phrase. Le rythme en est parfait!Merci pour ce moment agréable de lecture.


Moog 08/12/2010 23:00



oui, Phil a vraiment l'oreille pour détecter les rythmes et les découpages, même moi je me surprends en le relisant



Parisianne/Musardises 08/12/2010 08:09


Voilà bien un pays que j'aimerais visiter, tes mots donnent encore plus envie ! Bonne journée
Bises
Anne


Moog 08/12/2010 23:00



n'hésite pas, c'est juste à côté, sauf les jours comme aujourd'hui où il faut 9 heures pour rentrer :D



quinta 07/12/2010 22:37


La dernière phrase est une merveille, disposée ainsi elle fait un beau poème chinois

A-t-il flotté longtemps
l'iceberg
qui s'est peu à peu délité et décomposé
en ces glaçons géants
qui interceptent par instants
la lumière des réverbères ?

amitié

Phil


Moog 07/12/2010 22:42



merci Phil, de tes conseils et de tes encouragements.