Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 22:59

3 haikus tirés de l'anthologie que lui dédie VERDIER (traduction Joan Titus-Carmel) :

 

Ne possédant rien

comme mon coeur est léger

comme l'air est frais

 

Ah! quelle beauté

par un  trou du shoji

le fleuve céleste

 

ce monde imparfait

mais pourtant recouvert de

cerisiers en fleurs

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nounedeb 13/01/2011 15:22


Salut Moog. Belles leçons de détachement.. :}


Moog 13/01/2011 21:42



oui, et qui inspirent l'humilité. Il y a dans ses poèmes parfois des attitudes de mystique, mais tout en restant toujours très proche de la nature : le vent apporte les feuilles pour le feu, la
mouche qui se frotte les pattes prie,;..Allez un petit dernier pour toi :


 


le petit chat


d'une patte plaque au sol


la feuille emportée par le vent


 


saisissant, non ? bises



phil 13/01/2011 12:49


Issa est de loin le haijin que je préfère...

amitié

Phil


Moog 13/01/2011 21:42



moi aussi. Mais il y a plein de numéros deux :D



marlou 13/01/2011 05:55


Le premier est magnifique !
Belle journée.


Moog 13/01/2011 21:43



oui, marlou, il l'est...lumineux et paisible.


C'est ce que je te souhaite...