Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 21:08

Rentrant à la maison, plus tard que d'habitude, après une réunion marathon. Depuis longtemps déjà la nuit est tombée, et avec elle un froid qui n'a plus grand chose de sympathique.

 

soufflant devant, comme un panache, un nuage, qui résiste et reste, en suspension, dans l'air glacé...

 

depuis quelque temps j'oublie des noms, pas le mien encore, ni ceux de mes proches. Est-ce la grace de l'oubli qui m'est enfin accordée ?

 

Est-ce l'hiver qui de l'écho des noms atténue la durée, est-ce le froid qui de leur pouvoir d'invocation diminue la force ?

 

Est-ce la nuit, de plus en plus présente, comme enserrant le jour autour d'une lune placée, en exergue, dans un ciel indigo ?

 

Ou est-ce simplement, l'effet de la lune sur les pensées, provoquant flux et reflux, marées et tempêtes, jusqu'à l'equinoxe ?

 

La lune s'en moque. Nos noms, nos pensées, nos souvenirs, nos amours, tout cela, elle s'en fait un collier, qui autour de son visage de pièce luisante et dorée, en rangs de perles diaphanes et éphémères, se rangent pour disparaître, dans l'oubli, dans la nuit, dans le froid et les effluves restant, comme une impression un souvenir récent, de la pluie

 

lune d'octobre

d'un souffle chaud la faire

trembler

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

Snow 28/10/2010 06:23


Allo Moog, ce que l'on n'a plus besoin s'efface de notre mémoire pour faire place à du nouveau, pas d'inquiétude.
C'est un très beau billet ici, spécialement la dernière moitié, hum.. Merci! Bises


Moog 28/10/2010 20:36



j'ai un rapport un peu spécial au passé du fait d'une mémoire trop présente, ce qui t'explique ma réaction certainement exagérée devant l'oubli; d'un autre côté, l'oubli c'est aussi une chance de
se défaire de chaînes et d'automatismes, alors... :D


merci Snow, j'ai beaucoup aimé tes castors, surtout ceux qu'on ne voit pas mais dont on devine la présence, celui du biodome a un air à la Madagascar on s'attend presque à le voir chanter I like
to move it move it...



Parisianne 27/10/2010 21:45


Moi aussi j'ai aimé cette évocation et cette lune qui se fait des collier de nos pensées !
Bonne soirée Moog
Anne


Moog 27/10/2010 22:35



merci Anne, à bientôt



Nounedeb 27/10/2010 11:40


Salut Moog! Il n'est pas nécessaire de commenter. J'ai lu, j'ai aimé.


Moog 27/10/2010 20:19



merci de ton passage, et heureux que cela t'ait plu. Bon vent Nounedeb