Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 21:49
Dès ce matin, la journée était placée sous le signe de l'étrange.

A commencer par la lune, que je cherchais à tout hasard, persuadé d'en avoir vu hier le dernier croissant, et qui bien loin d'être nouvelle, exhibait ce matin un croissant encore plus fin, juste au-dessus de l'horizon bleuté qui se teintait à peine de blanc et d'ardoise. Et pas seulement.

derrière la lune
un disque de cendres grises
son côté caché ?

Dans le froid sec de l'air nocturne, les couleurs et les sons ressortant, les proportions et les distances se troublent. Pas d'écho de mes pas sur le trottoir, mais le chant des oiseaux comme s'ils étaient perchés sur mon épaule.

Et toujours les marronniers qui se fanent doucement, pissenlits géants qu'un coup de vent dénudera en un instant ou presque.

Arrivant à la gare en compagnie d'un fou parlant tout seul, montant dans le train pour découvrir une folle, le coté sombre était à l'honneur aujourd'hui.

D'où viennent-ils tous ces fous, tous ces mendiants soudainement qui apparaissent au détour du moindre couloir, dans chaque rame, à chaque coin de rue?

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haiku etc
commenter cet article

commentaires

marlou 16/10/2009 13:32


J'aime ce côté mystérieux de la lune...Frissons.


Moog 16/10/2009 21:15


Brrr ! les fous te font te sentir fragile dans des domaines inhabituels, c'est très déplaisant. Et fatigant.


marlou 16/10/2009 13:31


L'influence parfois bizarre de la lune sur nous pauvres humains...
J'aime ce côté mystérieux, qui donne la chair de poule.


Moog 16/10/2009 21:14


Moi aussi ! Et de voir ce cercle sombre derrière le croissant, c'était magique !