Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 10:52

 

Ma maison est envahie par le lierre. Je l'ai toujours connue comme ça. Il y a du lierre sur un croisillon pour faire un mur végétal, du lierre en parterre dans le jardin, du lierre encore entremêlé dans la haie de thuya.

 

Depuis trois ans j'essayais de réserver du temps pour m'en défaire, détricotant les lianes du croisillon, arrachant les parties enterrées, passant la tondeuse sur les jeunes feuilles en forme de coeur.

 

Hier, pourtant, j'ai eu un doute et je me suis documenté sur lui, sur ce lierre d'hier, qui erre sur mon parterre.

 

Le lierre est une liane, endémique en Europe, qui peut vivre jusqu'à mille ans. Elle existe depuis des millions d'années, et continue à fleurir et à fructifier sur le tempo de l'époque, avec des fleurs, jaunes, en automne et des fruits, gris noirs, à la fin de l'hiver.

 

Mais surtout, le lierre n'est pas un parasite, et en dehors de soulever les tuiles du toit comme un couvreur , de tresser d'épais tapis de feuilles comme un bobo new age, et de planter ses crampons dans le terrain comme un footballeur, il n'a finalement que des bons côtés.

 

Il suffit d'oublier le couvreur footballeur new age quelques instants et de se concentrer sur la vieille dame, fan de musique rétro, qui nous a accueilli dans sa maison, qui nourrit les abeilles quand les fleurs se font rares, et les premiers oiseaux migrateurs de passage au début du printemps.

 

Dans les autres bons côtés du lierre, il y a aussi des tisanes contre la toux, du shampooing, du liquide vaisselle, et une odeur douce et fraîche. Les grecs ne s'y sont pas trompés, qui en ont fait un homonyme du désir.

 

nettoyage d'automne

trois sacs pleins de feuilles mortes

le parfum du lierre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

photo.bruno.grenoble.over-blog.com 15/11/2010 17:29


toute plantes à le mérite d'exister

Bruno


Moog 15/11/2010 20:49



oui, bien sûr. Mais certaines ont de plus mauvaises réputations que d'autres...



Minik do 15/11/2010 14:40


Bien, ton article.
Comme toi j'ai fait des recherches sur le lierre
avant de programmer mon haïku pour demain.


Moog 15/11/2010 20:49



oui, au départ ce n'était pas prévu mais l'écart entre ce que je pensais en savoir et la réalité était si grand, que cela a pris le pas sur le haibun. Bonne soirée Do



Musardises/Parisianne 15/11/2010 13:45


Ceci vient d'être mis en ligne sur MDA, j'imagine que tu connais mais dans le doute...
http://vieiletang.voila.net/concours.html


Moog 15/11/2010 20:50



Ah ah...



Musardises/Parisianne 15/11/2010 08:38


Belle évocation pour cette plante que l'on a tendance à vouloir évincer, j'aime cet acharnement avec lequel le lierre s'accroche, tant qu'il ne joue pas les souleveurs de tuiles !
Bonne journée
Anne


Moog 15/11/2010 20:54



Moi de même maintenant. Prochaine étape : le shampooing au lierre. Je devrais pouvoir convaincre madame qu'en ce qui me concerne les dégâts sont déjà faits



Snow 15/11/2010 03:38


Allo Moog, mais les plantes, elles servent toutes pour la plupart, on les a juste mis de côté avec les technologies. Dommage. Un bel article sur la simplicité. Passe une belle semaine Moog. Bises


Moog 15/11/2010 07:09



oui, dans la nature rien d'inutile, bien au contraire. Bonne semaine à toi aussi Snow et merci pour tes encouragements