Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 13:04

Parfois, revenir de Roissy en taxi est un plus grand voyage que celui dont on revient

 

Le ciel d'été, en début de soirée, est encore lumineux, les traces des avions si nombreuses ici, lui dessinent des poutres,

 

le monde est un bateau, au-delà de ces poutres, aperçoit-on les voiles ?

 

Si proche, un toit à portée de doigts

 

Dans les entrelacs de nuages la lumière fait des passages en dentelle, les déforme jusqu'à leur insuffler des formes, et les rayons du soleil couchant les colorent de teintes allant du rouge au jaune

 

 

dans le nuage

l'avion en approche

comme une étoile

 

puis vient l'autoroute, les rubans gris et blancs, les arbres trop rares, les murs et les rambardes, qui eux aussi s'égayent dans le crépuscule

 

talus d'autoroute

des massifs de jonquilles

tiges désséchées

 

enfin rentré, courir dans le jardin pour profiter du dernier rayon du soleil qui passe le coin de l'immeuble d'à côté, avant de plonger dans la nuit

 

dernier rayon

tombant sur une fleur

du rhododendron

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 08/05/2011 11:06


Salut, Moog. Avec toi, la terre se pare d'une immense coiffe de dentelle atmosphérique qui ne fait pas oublier la fleur soudain illuminée. Bon dimanche!


Moog 08/05/2011 15:07



merci Anne. Le ciel d'été est comme un immense phare, qui rayonne et nous illumine à l'intérieur comme à l'extérieur



quinta 07/05/2011 21:25


Je me souviens d'un voyage en taxi, au vietnam, de l'aéroport à l'hotel... un épisode hors du temps et le plus grand des dépaysements...

Bien à toi

Phil


Moog 08/05/2011 15:08



oui, n'est-ce pas ? la vitesse faible, la musique et la végétation toutes différentes, tout est réuni pour un voyage...