Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 10:56

Dernier jour de vacances. On est mardi mais autant dire dimanche.

 

Dans le jardin, le vent de novembre, taquin, secoue les branches chargées de feuilles sur le départ, et chacune d'elles, tombant isolément au sol, marque le temps qui passe

 

Celui des instants qui s'écoulent, chacun d'entre eux sautant depuis une branche vers l'infini et au-delà, voguant sur une feuille jaunie, surfant sur des vagues de plus en plus légères, sur une mer invisible qui s'abaisse, jusqu'à toucher l'herbe, pour donner le signal du départ au suivant...

 

Celui de l'année qui s'écoule, ici et maintenant l'automne, remplissant la pelouse et la haie, poussant les oiseaux restés dans les taillis, les buissons, les futaies

 

Celui de ma vie qui s'écoule, de mes enfants qui grandissent, de mes parents qui vieillissent, de mes rêves d'enfant, ceux que j'ai réalisés, ceux que j'espère réaliser, ceux que j'ai oubliés...

 

Et tous ces temps qui se superposent, se croisent, se remplissent et se vident, s'oublient et se réalisent, tissés ensemble avec des motifs et des reliefs qui se répondent, dessinent dans l'air comme un tapis, fait de feuilles vertes, jaunes et marrons, de branches feuillues et nues, de baies de toutes les nuances de rouges et de jaunes

 

Et chaque feuille, sur un arbre, au sol, et en l'air, attendant ou arrivée, en porte le motif, secret, entre ses nervures, comme un filigrane

 

feuilles d'automne

tombaient-elles ainsi

hier ?

 

feuilles d'automne

le souffle chaud de mon fils

dans mon cou

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

anni 08/11/2010 08:38


J'aime beaucoup le tissage de ce tapis chaleureux , couleur d'automne !!

belles journées !!


Moog 09/11/2010 00:02



merci Anni, souhaitant que tu retrouves ce motif tissé dans les haies, les branchages et les feuilles entassées, agglomérées au pied des arbres...



Topa 03/11/2010 07:11


De la branche au sol, quel voyage pour la feuille !...


Moog 03/11/2010 22:11



eh oui ! Mais dans certains cas, le temps d'une vie qui défile ne peut-il se loger au total dans un petit instant, comme dans cette nouvelle de Borgès où un condamné à mort réécrit son roman le
temps pour les balles de l'atteindre ?


Merci JC



Minik do 02/11/2010 22:43


La chute des feuilles, une source inépuisable
d'inspiration. Un beau texte.
A demain Moog !


Moog 03/11/2010 22:12



oui, Do.  Je ne suis pas encore prêt à regarder un sac en plastique voler dans le vent pendant dix minutes (cf american beauty), mais j'essaie de profiter de la beauté de ce qui
m'entoure, surtout quand elle est aussi éphémère



Snow 02/11/2010 15:09


Allo Moog, un beau billet calme sur ce temps qui ne passe en fait qu'en apparence selon ma vision de la vie du moins.. Une belle fin de journée! Bises


Moog 03/11/2010 22:13



je serais heureux que tu m'en dises plus sur ta vision de la vie. Comme je voudrais être capable de déprogrammer la perception du temps qui passe et cette causalité artificielle qui va
avec...mais c'est une longue route