Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 13:07

 

Le printemps se déploie comme une contagion, il migre comme une aquarelle sur tout ce qui nous entoure, rehaussant de pigments renouvelés l'ensemble des couleurs,

 

le bleu des geais, le jaune des forsythias, le rouge des feuilles de vigne vierge et des branches et goumands de rosiers, mais surtout le vert, omniprésent, dans toutes les teintes et les nuances

 

tandis qu'affairés, les oiseaux, volant de ci de là une branche dans le bec, petits branchages glanés au sol ou pris à un arbre voisin,sont tout à la construction de leur nid

 

le corbeau

pour son nid une branche

grande comme lui

 

la merlette

laisse au sol la branchette

trop lourde

 

la mésange

qui visitait la haie

où est-elle ?

 

c'est comme un souffle vert qui atteint arbres et buissons, des reflets d'émeraude sur le plumage renouvelé du corbeau

 

un souffle qui teinte la pelouse, touffes d'herbe jaillies en quelques jours avec les centaines de paquerettes, qui donne du relief aux buissons épineux dont on peut pour l'instant distinguer les générations de feuilles

 

un signal qui se passe des jonquilles aux gueules de loup, crié par les tulipes, écrit sur les feuilles immenses et plates des iris, quand chaque arbre est une tour de guet

 

comme un chant porteur d'autant d'échos qu'il y a de feuilles, de brins, de branches, et de fruits verts déjà présents aux branches des néfliers

 

des marronniers

les feuilles chaque jour

nénuphars

 

le rhododendron

ses feuilles encore fermées

si vertes

 

pâles et poilues

les feuilles de l'année

les néfles vertes

 

le tilleul

tout au bout de ses branches

comme des doigts verts

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

Séri 30/03/2011 19:12


Quelle jolie balade, merci Moog.


Moog 01/04/2011 20:06



de rien séri c'était tellement joli



Nounedeb 27/03/2011 09:34


On connais les reportages en léger différé. Avec toi, j'ai l'impression d'un léger...pas de mot: comme la vision de ce qui sera dans quelques jours, car j'habite une région moins précoce. Et grâce
à toi tous mes capteurs sensoriels seront actifs.


Moog 27/03/2011 11:38



j'en suis ravi. J'essaie de trouver le temps d'aller me balader aux alentours et dans la semaine je passe mon temps côté urbain, le week-end dans ma petite banlieue il y a encore qulques coins de
nature plus trop sauvage mais bien sympas ou voir le printemps se déployer


profites-en bien en tout cas, chez nous c'est construction de nid et arbres fruitiers en fleurs


bon dimanche Anne