Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 19:07

tout le long du chemin vers la gare, les feuilles mortes sur le trottoir, suivant un motif de frise, allant de ci de là vers la gauche, puis la droite, par vagues

 

et dans ces vagues de feuilles agglomérées, chacune reste entière, comme les notes sur une portée ; c'est une gigantesque partition pour orgue de barbarie, faite de bitume et les feuilles, mais on chercherait vainement l'instrument

 

et ces notes pourtant fredonnent une mélodie que l'on pourrait entendre, du coin de l'oreille, si l'on savait du silence et du relief, des couleurs et des positions de ces feuilles entendre les chants conjugués, déchiffrer les clefs

 

aujourd'hui premiers retours négatifs des éditeurs, feuilles typographiées, presque volantes, dans leur formules consacrées ; votre manuscrit vous attend, pour le récupérer envoyez nous une enveloppe timbrée, une feuille pour récupérer d'autres feuilles

 

Je préfère les feuilles mortes, qui tombent, et se perdent, et se retrouvent, ensemble, sur le trottoir, pour un dernier choeur, avant de partir

 

oui je préfère les feuilles mortes

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre 22/10/2010 09:52


J'aime bien cette façon d'écrire ... Partir des feuilles et de feuille en feuille, arriver aux feuilles mortes ...


Moog 22/10/2010 19:19



la transition s'est faite presque sans y penser y compris celle sur les feuilles revenues...



Francis Tugayé 22/10/2010 01:29


« Que sera... sera... »

Dans “L'homme qui en savait trop” d'Alfred Hitchcock
Doris Day & Gary Grant


Moog 22/10/2010 07:29



oups, t'as raison


je suis plus fan de comédies américaines, capra, lubistch, mankiewicz etc



Francis Tugayé 21/10/2010 23:52


TheBookEdition, je l'ai oublié, est un site français.

FT


Moog 22/10/2010 00:30



merci Francis


what will be, will be (Doris day, le rideau déchiré)


mais tu connais surement déjà, toi qui es fan de Bacall et Bogart


amitiés



Francis Tugayé 21/10/2010 23:50


Guillaume, connais-tu TheBookEdition ?
Comme son nom ne l'indique pas, c'est une possibilité d'édition libre via un site Internet.
Libre, certes, mais c'est à l'auteur de soigner aux petits oignons sa présentation et tous les détails. Ensuite il y a une convention de partenariat avec TheBookEdition.

www.thebookedition.com


J'espère que tu sauras convaincre un éditeur classique.


Mes amitiés
Francis


Moog 22/10/2010 00:28



non je ne les connais pas, pour l'instant je découvre les maisons d'édition avec une nette préférence pour les indépendants, dans la mesure où je voudrais avoir une relation personnelle avec un
éditeur, plutôt que de rejoindre les bataillons des géants. Enfin, j'en suis pas vraiment à ce choix non plus


Tu sais, pour moi c est un rêve qui se réalise, j'étais hanté par le personnage du Capitaine de colette, cet homme cachant derrière des reliures magnifiques et des titres aguicheurs des volumes
intégralement vides. D'avoir écrit ce roman et de l'avoir envoyé est un grand pas en avant, après...après il faut du talent, de la chance et de la persévérance, et du temps.


Mais je te remercie de tes conseils et de ton aide. J'ai été sur le site d'Isabelle mais j'y ai trouvé confirmation qu'elle ne fait que dans le bref, haiku, haibun ou micronouvelle, et si j'écris
régulièrement des haibuns, je n'aime pas les thèmes imposés


que sera sera...



Francis Tugayé 20/10/2010 20:34


Bonsoir Guillaume

Si j'ai bien compris, tu proposes un “manuscrit” voué à l'édition. Peut-être pourrais-je t'aiguiller ?

Par exemple (tu trouveras le lien sur mon blog)

“Éditions L'iroli (brefs, nouvelles)”

isabel (sans majuscule, elle y tient) Asùnsolo s'est lancée dans l'aventure de l'édition (haïkus, haïbuns, nouvelles...)

N'hésite pas à me joindre (francis.tugaye chez wanadoo.fr) pour quelques précisions, et il y a d'autres possibilités

Mes amitiés
Francis


Moog 21/10/2010 22:57



les conseils sont toujours bienvenus, par contre c est un roman ou le haiku n'a qu'une place mineure. Il a certainement de grandes vertus pour traiter l'insomnie, car écrit par un intello
compliqué (mais y en a t il des simples ? )


j'irai voir sur le site de l'iroli en tout cas comme tu le conseilles


Amitiés