Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 00:02

Sont-elles toujours aussi belles, les couleurs de la fin, les dernières ?

 

Les supernovae aux couleurs éclatantes, que l'on aperçoit bien après la mort de l'étoile, comme un dernier éclat, un témoignage de lumière tremblée, vacillée, explosée

 

les feuilles jaunes recouvrant la pelouse et la piste cyclable, comme un tapis de couleur, épais et chaleureux, étendu au dehors, pour quelques jours encore, oh cette peau dorée

 

et chaque arbre dans la rue, si l'on attend assez, lâche, envoie, laisse échapper une feuille, qui, tremblant dans sa chute, secouée par le vent, alourdie par la pluie, intercepte un instant la perspective de la rue, envoyant dans l'air un dernier éclat de couleurs chatoyantes, comme une étoile filante

 

qu'est-ce que l'obscurité alors, pour être percée si vite par une feuille tombant, par des feuilles tombées, est-ce vraiment un envers pour la lumière

 

ou l'encrier auquel l'automne puise déjà, pour écrire sur la face cachée des feuilles mortes, feuille après feuille, balayées et perdues, enfouies dans la terre meuble, ou coincées dans les haies, le nom secret du printemps

 

collée par la pluie

sur la table bleue plastique

feuille d'érable

 

sous le tilleul

est-ce la boue déjà

ou ses feuilles ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

Parisianne/Musardises 10/11/2010 18:36


QUe ce soit en français ou en anglais, on se laisse emporter comme ces feuilles d'automne qui nous ouvrent la route de l'hiver. Bravo
Anne


Moog 10/11/2010 23:21



Merci anne. Tu as remarqué les branches nues qui commencent à apparaître, comme des arêtes de poisson, en haut des arbres ? cela a un côté inachevé, pourtant c est un prélude à leur nudité
hivernale. Bonne demi-semaine