Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 12:28

la neige continue à tomber, par épisodes longs ou brefs, avec intensité ou nonchalance, et le vent l'accompagne comme un orchestre

 

l'herbe du jardin a durci, la neige et les gelées blanches y dessinent des combats d'armées vertes et blanches, un front anguleux et pixélisé

 

dans la ruelle à l'asphalte entamée et irrégulière, elle révèle en tombant un relief insoupçonné, dégageant au milieu d'une mer de blancheur, une plaque grise, comme une île

 

et dans la rue, le vent par saccades fait trembler les feuilles dans les tas restés épargnés par les équipes de nettoyage et les précédentes averses, comme les brins d'herbe dans une pelouse

 

les feuilles qui bougent, les branches qui tremblent, est ce le coeur de la rue qui bat ?

 

tilleuls enneigés

sur leurs branches les fruits

désséchés

 

l'élan vital se manifeste toute l'année, dans cette période mi automne mi hiver, il est porté par le vent qui secoue les branches, finissant d'effeuiller les caduques, envoyant rayonner les samares et les fruits du tilleul, tournoyant au milieu des flocons

 

rentré à la maison, je regarde depuis mon pull, à travers la fenêtre embuée, les hortensias pencher peu à peu vers le sol, et l'altéa réduit à un faisceau de branchages, dessiner avec son ombre une danse sur l'herbe gelée

 

tuiles du muret

saupoudrées de neige où courent

deux merles

Partager cet article

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article

commentaires

marlou 05/12/2010 06:15


Tes mots simples ont la force d'un boomerang...Nos yeux apprennent à voir !


Moog 05/12/2010 09:25



il faut que je me méfie, des fois qu'ils me reviennent en pleine figure :D merci de ton indulgence Marlou et bon week-end



Snow 04/12/2010 21:23


La nature en spectacle, peu importe ce qu'elle nous offre, toujours du renouveau même dans ses débris. Bonne soirée Moog.


Moog 05/12/2010 00:32



oui, c'est merveilleux de réaliser que non seulement elle est en perpétuel mouvement, mais que ce mouvement est toujours une création de vie en contrepartie des disparitions et de la mort. Ces
fruits de tilleul partant en tournoyant au milieu des flocons, portant la vie en eux au milieu du froid de l'hiver, les lierres, néfliers, et autres arbustes qui gardent des fruits jusqu'au
printemps, quelle harmonie...