Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 20:21

Peu de balades ce week-end, donc peu de haikus et d'impressions nomades à partager avec vous amis croqueurs, alors je continue le tour de mes poètes préférés avec Ryokan, ermite et haijin de légende, pauvre comme Job et généreux comme Saint-Martin :

 

Brûlant du bois mort

Quand vient le soir on entend

la pluie automnale

 

Lavant le chaudron

Le bruit se mêle à celui

des grenouilles vertes

 

C'est ainsi pour tous :

quand vient le sommeil

le chant des fauvettes

 

Le voleur parti

n'a oublié qu'une chose :

la lune à la fenêtre

 

Et pour finir celui là, spéciale dédicace aux Zosos fans de Led Zeppelin IV (Stairway to Heaven, When the levee breaks, Black dog etc) :

 

le jardin d'à côté

à travers un trou béant

dans le mur d'argile

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Minik do 03/01/2011 17:02


Une belle sélection.
A lire et à relire.

Bien à toi.

Dominique


Moog 03/01/2011 19:10



tu es gentil. Ce sont ceux que je préfère dans le recueil des 99.



quinta 02/01/2011 21:18


Ryokan est vraiment un très bel haijin !

Merci pour ces magnifiques pièces

Phil


Moog 02/01/2011 22:58



De rien Phil c'est toujours un plaisir de partager ses propres sélections. J'ai apprécié les extraits de Santoka sur le tien