Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Moog
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
  • En mode (re)découverte de cet équilibre qui m'est propre. J'aime chanter, le tai chi, lire, écrire, rire...apporter du bien être aux autres et profiter du quotidien.
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 13:40

J'ai suivi le conseil de Phil QUINTA et la trace de Boubat sur le net, en voici une sélection qui me plaît bien sur le thème des ponts de Paris :

 

570148_pontdesarts.jpg

 

EBoubat-LePontMarie.jpg

 

 

 

 

450766.jpg

 

du pont des arts

les péniches passant

entre mes doigts

Repost 0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 20:57

Toyen_Tir_10_T202.jpg

 

le chant des oiseaux

on le respire aussi

au petit matin

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 20:50

rodin_le-soleil-couchant350.jpg

 

le long de ses jambes

les ombres du crépuscule

s'allongent

Repost 0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 21:15

les îles sont mieux que des terres immergées, plus que des petits continents qui s'attraperaient à la pagaie, des territoires d'exception, où les grands rapetissent, les points cardinaux se perdent, les rivages s'étendent à l'infini

 

le vent les oriente, balayant la poussière et la chaleur par vagues, traçant des sillons de poussières, de sable, de terre parfois de feuilles

 

et si l'on ahane, le jour, si l'on s'y cache du soleil top chaud, si l'on y cherche l'air trop rare, si l'on s'y déplace dans le sens du vent, quadrillant les terrains limités, trouvant de ci de là des morceaux de continents et de saisons égarés

 

comme on y dort bien la nuit, quand entre la porte et les fenêtres laissées ouvertes le vent du docteur apaise les enfants énervés par la chaleur, rapporte la fraîcheur, sans déplacer la poussière sur la terre battue soudain froide

 

le vent de la nuit

étend ses bras ses mains entre

portes et fenêtres

 

Repost 0
Published by Moog - dans stockholm
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 18:44

affiche-Pandora.jpg

 

Je vous présente mon film préféré, "Pandora and the flying dutchman", d'Albert Levin

 

Une histoire de fantômes, de malédiction, d'amour et de mort, servie par des acteurs merveilleux, dont Ava Gardner, sublime, et James Mason, sombre à souhait : le capitaine du Hollandais volant cherche une femme prête à mourir d'amour pour lui afin de racheter son âme condamnée à errer sans fin sur les mers à bord d'un bateau vide, il rencontre Pandora, que cherchent déjà à séduire un toreador et un pilote de course.

 

Plutôt que de rajouter un haiku ou un poème de ma composition, je préfère vous donner le quatrain d'Omar Khayyam qui ouvre le film

 

"Ce que la Plume a écrit ne change jamais :
S’en désoler ne procure qu’une tristesse profonde ;
Même en subissant l’angoisse toute ta vie,
Tu n’ajoutes pas à celle-ci une goutte de plus"

 

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 18:27

de retour chez moi après une semaine de vacances dans l'Arvain, entouré de têtes blanches, grises et brunes, certains versants blanchis par la neige, d'autres bruns comme au sortir de l'hiver

 

je retrouve un jardin spongieux, les feuilles sortant hardiment des tiges d'hortensias et des branches de jasmin, et les nouvelles tiges si rouges du rosier. Le printemps est arrivé !

 

l'herbe vert brillant

ne cache plus les premiers

pétales jaunes

 

au pied de la haie

danse un bouquet de feuilles

premières jonquilles

 

le camélia qui d'ordinaire ouvre la saison bien avant les autres avec ses fleurs rose orange de la taille d'une tasse à café sur sa soucoupe, est cette année rattrapé par le peloton des jonquilles, primevères...


papillon d'abord

puis avion en papier

la pie

 

 

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 20:57

shaun-tan.jpg

 

Je ne sais pas si Lyly avait pensé à d'autres arts que la peinture et la sculpture, mais dans la mesure où la BD est considérée comme le 9e art, je n'hésite pas

 

C'est une BD magique, totalement muette, sur l'émigration et l'installation, loin de sa famille, de sa langue, de sa culture, dans un endroit où tout est différent, une BD magnifique sur le sentiment d'étrangeté, sur l'identité d'étranger

 

Ce n'est rien de dire que je vous la recommande. Vous n'avez jamais lu de BD semblable.

 

la rue dehors

mes enfants jouent et rient

là-bas dans mon pays

Repost 0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 20:46

ce matin, sortant de la voiture devant la gare, encore la tête à la dispute...

 

matin d'hiver

nuages moutons roses

roses ---

 

le parvis, ses oliviers en pot, l'immense corps de femme devant le porche, soudain rassemblés sous mes yeux, sous ce ciel de coton rose et bleu,

 

est-ce un rêve, une rêverie, un songe

 

cette image prise comme en rêve, cette photo, la retrouverais-je dans la mine après avoir tout oublié?

 

oh si rose...

 

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 21:14

ciel matinal dégagé, bleu gris, rayé de sillages d'avion rosis par le soleil levant, et que les instants effilochent, leur donnant une texture d'ouate, de ruban

 

longeant ces rubans tendus en travers de l'horizon, les oiseaux qui s'en vont, les oiseaux qui reviennent, avec les premières formations en v d'oies qui se détachent, comme des ombres bleu nuit, dans la lumière

 

et les arbres balancent leurs branches et leurs silhouettes en arêtes de poisson dans le vent qu'on ne sent pas mais qu'on devine, doux et froid

 

c'est sûr, l'hiver a fait une grasse matinée

 

lever de soleil

les oiseaux de retour croisent

les avions partis

 

Repost 0
Published by Moog - dans haibun
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:07

de-stael-nicolas-bateaux-2105401.jpg

 

la fumée

du bateau qui s'en va

vers l'afrique

 

J'adore ce peintre qui sait si bien évoquer paysages et objets par juxtaposition de larges taches de couleur. Je vous invite à en découvrir d'autres sur le site d'Alain GOURHANT consacré aux barques et plates, notamment le fort carré d'Antibes (link)

 

la mer en juin

les barques tanguent les algues

pourrissent

Repost 0